Actualités

Inventaire pédologique pour la détermination des zones humides

Non classifié(e) • Article publié le mardi 26 février 2019

Une zone humide c’est quoi ?

Une zone humide est un espace de transition entre le terre et l’eau, où l’eau est le facteur déterminant tant pour le fonctionnement de la zone naturelle que pour la vie animale et végétale.

Le terme de zone humide s’applique à des milieux diversifiés, dont les caractéristiques principales sont la présence :

Elles constituent des lieux de biodiversité qui sont indispensables pour la vie des espèces : alimentation, reproduction et abri. D’après l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), en France, 30% des espèces végétales remarquables et menacées vivent dans les milieux humides et environ 50% des espèces d’oiseaux dépendent de ces zones.

 

Le rôle des zones humides

Les zones humides ont plusieurs fonctions :

 

La réglementation sur les zones humides

Le code de l’environnement (article L211-1) affirme le principe selon lequel la préservation et la gestion durable des zones humides sont d’intérêt général.

Les critères de définition des zones humides ont été précisés par l’article R 211-108 du code de l’environnement, et l’arrêté ministériel du 24 juin 2008 explicite ces critères de définition et de délimitation.

Selon une décision du Conseil d’état du 22 février 2017, modifiant l’arrêté du 24 juin 2008 (note technique du 26 juin 2017 relative à la caractérisation des zones humides), une zone humide est caractérisée par la présence simultanée des critères floristiques et pédologiques.

En l’absence de végétation spontanée, le seul critère retenu est celui du sondage pédologique.

Toutes les activités, ICPE (carrières, ISDI, centrale d’enrobés, plateforme de transit..) ou autres (infrastructures notamment), susceptibles de modifier l’état du sol, sont soumises à cette caractérisation.

 

La prestation de Laboratoire CBTP

Depuis septembre 2018, le secteur « études et conseils en environnement » effectue en interne les inventaires pédologiques des zones humides, nécessaires dans le cadre des dossiers d’autorisation d’exploiter des ICPE, jusqu’alors sous traités.

Cet inventaire consiste à effectuer des sondages à la tarière à main et ainsi, à définir sur le terrain la classe GEPPA (Groupe d’Etudes de Pédologie Pure et Appliquée) et donc le caractère ou non humide du sol.

 Sondage à la tarière

Ces inventaires permettent de définir et de délimiter les zones humides éventuelles, lors de la phase d’étude, et ainsi de déterminer les précautions à prendre et les zones à éviter ou à compenser sur un projet.

 

Pour définir ensemble la réponse adaptée à votre besoin, notre responsable de secteur, Anne DEVAUX (tél. : 06  27 50 40 98 – anne.devaux@lcbtp.com) est à votre disposition.